Qu’est-ce que la digestion anaérobie ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La digestion anaérobie est un processus biologique de décomposition de la substance organique sous l’effet de micro-organismes qui a lieu dans un environnement anaérobique, dans un digesteur clos. Elle est ainsi employée pour le traitement des effluents industriels, et permet la production de biogaz utilisé comme source d’électricité. La digestion anaérobie est particulièrement répandue dans un lieu tel que Le Danemark. La première installation de digestion anaérobie a été au début réalisée en 1984, dans le contexte d’une explosion des formes alternatives d’énergie.

La digestion anaérobie a pour objectif le traitement des effluents ; elle comprend diverses étapes allant de la préparation des matières à la valorisation du digestat. Parmi ses multiples bénéfices, elle permet de diminuer sa consommation électrique, d’investir sans coût excessif, d’éliminer les agents pathogènes, d’abaisser la teneur en éléments organiques, etc. Surtout, financièrement, il est possible de vendre la chaleur générée. Néanmoins, opter pour la digestion anaérobie se traduit par un prix de production du biogaz quelque peu élevé et la production de boues liquides pas totalement dépolluées.

Le bénéfice principal de la digestion anaérobie réside donc dans la production de biogaz qu’on peut valoriser de plusieurs façons, par exemple grâce à un co-générateur (association électricité et chaleur) ou par production de gaz carburant : le biogaz peut alimenter une turbine afin de produire de l’électricité. Outre la biométhanisation, qui convient plus spécialement aux effluents fortement fermentescibles (graisses de vidange), on distingue différentes techniques pour la valorisation des effluents, à l’image de la filtration membranaire pour les pollutions carbonées.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »